Post traitement collaboratif 2ème épisode

Bonjour,

Voici le deuxième épisode de la rubrique « post traitement collaboratif »

vous pouvez retrouver le 1er épisode sur le blog d’ary (http://aventurereflex.wordpress.com):

lien direct vers le 1er épisode: http://aventurereflex.wordpress.com/2013/06/10/darktable-vs-lightroom-le-logiciel-dadobe-est-il-un-must-pour-les-photographes/

Depuis de nouveaux talents nous ont rejoins pour collaborer ensemble sur les techniques de post traitement via différents outils et logiciels. Au total nous sommes désormais 6 à participer à cette activité.

Ont été utilisés jusqu’à maintenant les logiciels suivants:

Petit rappel: l’objectif de ce travail en commun est de présenter à tout le monde, les outils et méthodes utilisées pour sublimer une photo (recadrage, gestion du bruit, contraste, etc..).

Ce n’est pas un concours de la plus belle photo traitée mais il est intéressant d’observer les différences et de comprendre pourquoi tel traitement est mieux ou moins bien réalisé qu’un autre.

Voici le RAW d’origine:

Image

EXIFS: ISO 200, 90mm, F14, 1/160s

Principales difficultés:

  • La photo est globalement sous exposée
  • Une bande foncée se situe au dessus du sujet principal

Traitement proposé par ARY avec Darktable 1.2.1 :

Image
Etape 1 Recadrage
Je commence toujours par recadrer les photos. Ça me permet ainsi de n’effectuer les étapes suivantes que sur les zones qui m’intéressent vraiment de la photo. Ici je n’ai volontairement pas choisi un cadrage standard, mais plutôt un cadrage libre en vu de limiter l’espace au dessus de l’insecte et d’accentuer la symétrie générée par le support. J’ai donc essaye de cadrer l’insecte en entier (jusqu’au bout de la queue) en plaçant l’extrémité de ses pattes sur la ligne médiane de l’image.
Image
Etape 2 Niveaux
Pour jouer sur la luminosité globale de l’image je commence par les niveau. J’abaisse notamment le point blanc jusqu’à l’extrémité de la courbe sur l’histogramme.
Image
Etape 3 Courbe des tonalités
Je continue a éclaircir plus spécifiquement les zones claires de l’image grâce a la courbe
Image
Etape 4 Exposition
Le réglage finale de la luminosité de l’image passe par l’exposition que j’augmente tout en faisant attention de ne pas trop surexposer les zones claires.
Image
Etape 5 Réduction du bruit
L’augmentation majeure de l’exposition de la photo induite par les 3 étapes précédentes a malheureusement accentue le bruit numérique présent sur la photo. Heureusement celui ci est largement plus contenu que celui de la chouette de la dernière fois. Je le corrige en deux étapes, mode moyenne non locale et mode vaguelettes. Le résultat, même zoomé, est très satisfaisant, on perd un peu de détails sur les plus petites nervures des ailes, mais le fond est parfaitement lisse. (a noter un petit défaut de Darktable, l’aspect dans la chambre noir est un peu meilleur que le rendu final…)
Image
Etape 6 Zones de couleurs
Pour finir, grâce a l’outil zone de couleur j’augmente a la fois la saturation et la luminance des zones jaunes / oranges du corps de l’insecte pour les faire ressortir
Image
ARY – Résultat final sous Darktable

Traitement proposé par moi même Yann avec lightroom 4.4

1-recadrage
Etape 1 – Cadrage
Réalisation d’un crop pour mettre plus en avant le sujet.
Objectifs: Garder l’insecte en entier avec son reflet et réduire la bande sombre supérieur.
2-reglages de base
Etape 2 – Réglage de base
Balance des blancs non effectuée.
Tonalité: augmentation de l’exposition et du contraste
Présence: augmentation de la clarté de l’image (augmentation du bruit)
3a-courbe des tonalités
Etape 3A- Courbe des tonalités ON
Augmentation des tons clairs et diminution des tons foncés
Diminution des teintes claires et foncées
3b-sans courbe des tonalités
Etape 3B – Courbe des tonalités OFF
En désactivant la courbe de tonalités, l’image est plus lumineuse et moins contrastée.
Je reste sur l’étape 3A
4-couleurs-png
Etape 4 – Couleurs
Aucune modification des couleurs de l’image
5-gestion du bruit
Etape 5 – Gestion du bruit
Luminance à 46 ce qui est une valeur importante pour réduire le bruit numérique de la photo
6-correction objectif
Etape 6 – Correction objectif
Augmentation du vignettage de l’objectif pour obtenir une image plus homogène dans les blancs.
7-Effets
Etape 7 – Effets
Je découvre cette option dans lightroom en même temps que je post traite cette photo.
Cette option me permet de réduire encore un peu plus l’effet sombre de la bande supérieure en l’éclaircissant.
avant-après
Avant-Après
DSC_0002-7
Yann – Résultat final sous Lightroom
Comparatif Ary-Yann
Comparatif Ary-Yann

A vos remarques et commentaires

Mise à jour 22-06-2013

Traitement proposé par el padawan sous  RawTherapee version 4.0.6

1-RT-original [50%]
[1-RT-original]
À l’origine, je pensais participer au projet en utilisant DPP. Pour voir ce que l’outil « fourni gratuitement par Canon » pouvait faire comparé à « la bête Lightroom » et « le libre Darktable qui a le vent en poupe ». Sauf que cette semaine, Yann nous donne à travailler sur un fichier NEF, le format RAW de Nikon. Adieu DPP, donc, pour cette fois :D. Vu qu’Ary est déjà sous darktable, j’ai décidé de donner sa chance à RawTherapee, un autre outil libre de traitement des fichiers RAW, sous sa version 4.0.6. Premier constat: c’est leeeeent! Et bizarrement, on dirait que le logiciel n’a pas pris en compte l’orientation du fichier. Mon moustique grimpe les murs…
2-RT-crop [50%]
[2-RT-crop]
Première étape, donc rotation et recadrage. Pour le recadrage, j’ai choisi de jouer sur la symétrie de l’image. Au passage, ça permet de couper une partie de la bande sombre.
3-RT-exp-comp [50%]
[3-RT-exp-comp]
Ensuite, on va jouer sur l’exposition. La section « Exposure » permet de changer, entre autres, la Compensation d’Exposition, Luminosité, Contraste, ainsi que les courbes. (à condition de cocher la case kivabien). On va pousser la Compensation d’Exposition pour bien éclaircir l’image, augmenter le contraste et un peu la luminosité
4-RT-curves [50%]
[4-RT-curves]
On passe à l’outil de courbe des tons pour voir ce que ça donne.
5-RT-vignette [50%]
[5-RT-vignette]
On va ensuite tenter sur l’outil de correction du vignettage, et essayer de gommer la vilaine bande noire. Soit je m’en sers mal, soit c’est pas fait pour ça, mais en tout les cas, c’est pas efficace. On laisse tomber.
6-RT-sharpening [50%]
[6-RT-sharpening]
Après ça, je tente les différentes méthodes de sharpening mises à dispo, voire ce qui fonctionne le mieux, tenter d’améliorer un peu la netteté.
7-RT-noise [50%]
[7-RT-Noise]
Vient le tour de la réduction de bruit. J’ai beau jouer avec tous les réglages, je n’arrive pas vraiment à l’éliminer de manière satisfaisante…

blog-post-traitement YannJOUAN
Résultat final d’el padawan sous RawTherapee version 4.0.6
Et voilà le résultat final. Je suis personnellement assez peu satisfait de RawTherapee. Lent, compliqué… En l’état, je ne suis pas prêt de l’adopter. Il est sûrement très puissant, on dirait qu’il y a plein de réglages à explorer, mais la lenteur est telle que je ne peux l’imaginer pour une utilisation plus fréquente…

—-

Mise à jour 23-12-2013

Traitement proposé par Nicolas / Photonoxx sous  Lightzone v4

LightZone_001
1/ Ouverture de Lightzone : Contrairement à pas mal de logiciel de traitement (notamment Lightroom), Lightzone ne se base pas sur des collections. Personnellement, je trouve cela plus pratique, ça permet de choisir où l’on stocke ses fichiers sans forcément utiliser le logiciel de développement pour les importer (surtout si on ne se sert pas de celui ci pour cataloguer ses images).
J’ai testé quelques fois Lightzone, mais je développe principalement avec Capture NX, donc c’est aussi l’occasion pour moi (et vous) de le découvrir un peu plus encore.
A noter qu’aujourd’hui Lightzone, anciennement logiciel commercial, est un logiciel libre disponible sous Windows Mac et Linux et que le développement semble avoir repris avec cette version 4 que je teste avec ce traitement.
LightZone_002
2/ Ouverture dans l’éditeur, on voit que l’image n’a pas la bonne orientation, mais ça viens peut être de l’appareil photo ou d’autre chose, car en ouvrant sous capture NX (le logiciel Nikon), l’image a cette même orientation.
Une chose que je note, c’est que l’image semble assez proche de l’aperçu encapsulé… Le traitement RAW tone curve est verrouillé et déjà défini tel quel (peut être Lightzone fait un ajustement automatique par rapport à l’aperçu, ou bien a-t-il des paramètres prédéfini pour des APN marques définis, en tout cas c’est plutôt une bonne chose, reste à voir ça sur d’autres photos).
On voit les outils de retouches disponibles (cadre vert), il en manque peut être certains, mais ce n’est pas si mal tout de même. Cliquer sur un outil ajoute une étape dans le traitement, ce qui veut dire que l’on peut combiner plusieurs fois le même outil soit sur toute l’image soit sur une partie.
LightZone_003

3/ Après avoir changé l’orientation, j’éclaircis un peu, mais pas complètement, l’image en réglant les paramètres RAW (cadre Violet) de correction d’exposition sur +2. En mettant à +4 on voit énormément de bruit, je règle donc la réduction de bruit coloré RAW sur +20, mais il en reste pas mal encore, donc je clique sur l’outil réduction de bruit et met grain noise et color noise (cadre vert) au maximum. Les détails ne sont pas trop bouffés, mais le bruit reste coriace. Je m’en occuperai plus tard.
LightZone_004
4/ J’ajoute l’outil « Relight » qui sert à corriger hautes et basses lumières, mais possède des réglages pour réhausser les détails qui ont, je trouve, certains effets comparables au paramètre « Clarté » de Lightroom.
Rien n’étant surexposé, je laisse Highlights à 0, et Shadows au maximum (si ce n’était pas suffisant on pourrait rajouter un étape).
Detail sert à réhausser les détails en général (ça ressemble à un outil de contraste local), Depth, à mon avis sert à paramètrer l’étendu de ce contraste local, je l’ai positionné au maximum qui me semblait donner le résultat le plus naturel, l’aperçu se faisant en temps réel.
Pour finir, Fuzz semble agir comme un réhauseur de contours pour faire ressortir les sujets, ça marche plutôt bien, mais il ne faut pas en abuser.
Pour finir, j’ai choisi d’appliquer cette étape en mode « écran » (« Screen » dans le cadre vert) qui donne un peu plus de contraste que la fusion normale.
Bon, par contre, il va être temps de régler son compte au bruit qui s’amuse bien maintenant que l’image est mieux exposée.
LightZone_005
5/ L’avantage ici, est que le sujet est plutôt isolé, et le bruit surtout concentré dans la bande sombre en haut.
J’ajoute donc une étape de flou gaussien réglée au maximum. Cependant, il faut que je préserve le sujet.
Deux outils sont disponibles, la sélection par couleur (cadre vert) et la sélection par zones (cadre bleu).
Je commence par la sélection de couleur en piochant avec la pipette dans la bande sombre, je régle la marge de sélection avec « range » et la fourchette de sélection de luminosité (en dessous) qui permet de moduler le masque d’application que l’on aperçoit d’ailleurs au dessus de la barre d’outils. Là on remarque que la bande sombre est bien floutée, mais que l’insecte, et surtout son reflet, le sont aussi.
J’ajoute donc une zone d’application autour de l’insecte, pour que celui ci soit épargné. Ici, je trouve l’outil assez bien fait (à une exception), on peut définir des formes de type polygone, spline et courbes de bézier, ainsi que régler la transition de la zone (la deuxième courbe indique sur quelle distance le fondu sera fait). Donc j’entoure l’insecte, mais je dois procéder comme si je mettais une écharpe autour, alors que j’aurais trouvé plus pratique de dessiner une forme autour et inverser le masque (ce qui est d’ailleurs possible pour la sélection par couleur).
Toujours est-il que je trouve le résultat convaincant, même si avec un arrière plan moins uni, cela n’aurait pas été possible.
LightZone_006
6/ Une petit étape teinte / saturation / luminosité, où j’augmente la vibrance, ce qui donne des teintes plus vives sur l’insecte.
LightZone_007
7/ La partie centrale de la bande sombre avait un teinte plus rouge, ce qui me gênait un peu. Là, je n’ai pas trouvé l’outil idéal (une conversion NB avec définition d’une teinte en une étape aurait été parfait, et j’aurais plus le faire en deux étapes, mais bon), je me suis rabattu sur l’outil balance de couleur en sélectionnant par couleur (mais pas par luminosité) et la masque d’application (voir en haut) conscrit bien la zone plus rouge. Par contre, j’ai du tatonner pour choisir la teinte, la pipette présente à côté de la roue des couleurs donnant des résultats fantaisistes.
LightZone_008
8/ Ajout d’une étape de netteté avec contrôle au rapport 1:1
LightZone_009
9/ Pour le recadrage (cadre rouge), je le fais toujours à la fin (peut être une habitude prise avec Capture NX où cela peut poser problème de le faire au début et de vouloir le changer par la suite).
J’ai défini (cadre orange) un ratio de type 5:4 que j’ai découvert récemment et qui donne des résultats intéressants. L’insecte s’appuie plus ou moins sur les lignes des tiers.
LightZone_010
10/ Je tente une rotation, je trouvais que peut être cela donnait une position plus dynamique (agressive ?) de l’insecte.
J’aurais bien aimé pouvoir comparer avant après, mais activer / désactiver l’étape dans l’historique (à gauche), provoquait un passage au noir avant de ré-afficher l’image, ce qui pénalise beaucoup la comparaison (ça ne le fait que pour les outils recadrage et rotation cependant).
LightZone_011
11/ Pour finir, l’image finale, que je trouve assez sympa, mais peut être un poil trop accentuée sur le corp de l’insecte.
J’espère que cela vous aura intéressé et pourquoi pas donné envie de tester Lightzone qui est disponible pour Windows Mac et Linux (système que j’utilise personnellement).

—-

Mise à jour du 27 Décembre 2013

Traitement proposé par Stansz avec Darktable version 1.2.3 (comme Ary)

DSC_0002_fluSt03
1
DSC_0002_fluSt04
2
DSC_0002_fluSt05
3
DSC_0002_fluSt06
4
DSC_0002_fluSt07
5
DSC_0002_fluSt08
6
Résultat final de Stansz sous Darktable 1.2.3
Résultat final de Stansz sous Darktable 1.2.3
crop_dsc_0002_darktable
Crop 100% Dartable
crop_dsc_0002_lightzone
Crop 100% LightZone
crop_dsc_0002_rawtherapee
Crop 100% Rawtherapee
crop_dsc_0002-7_lr
Crop 100% Lightroom

Stansz:

En premier merci pour cette démarche qui permet de confronter des pratiques de développement faites par des amateurs.

Je te livre mon résultat fait sous darktable 1.2.3

J’ai passé beaucoup de temps pour essayer d’obtenir un résultat satisfaisant

  1. Pour éliminer le dégradé foncé en haut de l’image
  2. Garder des détails dans les reflets sur le sol

Et je dois rendre les armes ces 2 objectifs ne sont pas atteints.

Le flux de développement apparaît dans l’historique à gauche de darktable, le détail de chaque opération dans l’encadré rouge à droite.

Pour les résultats :

Les images vues dans leur globalité semblent toutes correctes aux déclinaisons personnelles près.

Par contre les résultats sur la série de découpes à 100% fournies, sont nettement plus parlants.
La bataille est remportée par Lightroom (et pourtant je n’étais pas un convaincu avant)

  • La nettée est supérieure (les frontières entre couleurs sont plus franches et régulières)
  • Les dégradés sont plus réguliers d’où un modelé d’image plus agréable à l’oeil
  • Pas de pixels chauds baladeurs
  • Lissage moins prononcé

——-

Mise à jour du 25-02-2014

Traitement proposé par Aurélien Vernet sous  Darktable.

Et voilà mon essai!
Avec le développement en entier sur la gauche!
Capture d'écran de 2014-02-24 13_13_49 Capture d'écran de 2014-02-24 13_14_11 DSC_0002
Mon résultat ressemble à s’y méprendre à celui obtenu avec rawtherepee…
Pourtant mon modèle était plutôt le développement sous lightroom qui était mon résultat préféré, mais il me manque du savoir faire au niveau du travail des couleurs et de la clarté…
J’ai compris je crois ce qui me gênais sur l’image de Stanz, je pense que c’est l’effet peinture de l’antibruit profil. Moi j’ai testé chaque anti-bruit et je suis resté sur le non-local, dont le résultat me semble plus doux.
Merci beaucoup de m’avoir laissé tester mon propre développement.
Aurélien Vernet

Site Personnel:
http://aurelien-vernet.interface-conscience.com

ary-yann-elpadawan-nicolas-stansz-aurélien
ary-yann-elpadawan-nicolas-stansz-aurélien

31 commentaires sur « Post traitement collaboratif 2ème épisode »

  • Perso, J’aime bien la dynamique et le peps du post traitement d’ary.
    la queue de l’insecte est mieux représentée également.
    Les ailes et les pattes sont bien détaillées et contrastées.
    Le miroir est bien géré.
    Le corps me semble trop sombre et on perd en détails.
    Certains couleurs rosées apparaissent autour de l’insecte c’est artistique mais moins naturel.
    Le bruit est plutôt bien traité dans l’ensemble, sauf dans les zones sombres comme en haut à droite.

    De mon côté, j’aime bien la douceur général qui se dégage de mon post traitement.
    La photo est homogène en teintes et en couleurs.
    La gestion du bruit est bonne et la bande noire supérieur a presque disparue.
    Le niveau de détails est également bon.
    Le contraste est plus faible que celle d’ary ce qui met moins en valeur les ailes par exemples et le bout de la queue est fondue dans le blanc. Aussi le miroir saute moin aux yeux.

  • Pour ma part je suis encore épaté de ce qu’on peut ressortir de cette photo avec un post traitement approprie. Alors que la photo de base aurai je pense dans 80% des cas fini a la corbeille. C’est étonnant le niveau de détails qui se cache dans un fichier Raw.
    En tout cas sur cette photo encore une fois les résultat que produit Yann avec lightroom me semble meilleur au total, même si je te rejoins sur les conclusion ci dessus. C’est aussi peut être du a l’artiste… Pour ma part je n’ai pas essaye ni même pense a enlever la bande noire qui je trouvais donnait du relief.
    Concernant Rawtherapee, bravo Elpadawan pour t’y être essaye. Tu parle d’une lenteur qui te semble rédhibitoire, c’est peut être du a ta machine, quelles sont ses spécifications ? Je tourne sur un PC de 6 ans d’age, core 2 duo 6750 avec 4Giga de Ram et tout va bien sous Darktable.

  • A reblogué ceci sur Aventure Reflex and commented:
    2eme Round de la série de post traitement collaboratif sur différents logiciels.
    Cette fois ci ça se passe chez Yann. Pour cette photo les traitements bien que différents permettent a mon avis de montrer que les logiciels gratuits (Darktable et Rawtherapee) ne sont pas tellement a la traîne.

  • Ary: Core 2 Duo P8600 @2.4GHz, 8GB RAM, Linux 64 bits. Le problème de lenteur vient de rawtherapee, je pense. DPP tourne sans problème (sous Win7, même machine), et j’ai déjà utilisé un peu darktable, très rapide à a appliquer tel ou tel paramètre. RawTherapee a l’air de faire la chaîne de conversions complète à chaque changement de paramètre, c’est insupportable. D’où ma déception…
    J’ai fait exprès de ne pas utiliser darktable pour le traitement dans un but tout à fait pédagogique :).
    Si le prochain est un RAW Canon, je le traiterai sous DPP 🙂

    • Étonnant quand même ce problème de lenteur. Tu as raison que c’est rédhibitoire. Si chaque changement nécessite plusieurs dizaines de seconde d’attente, c’est ingérable…

      C’est toi qui nous propose la prochaine photo ?

      • Sûrement un problème de design. Peut-être que ça sera corrigé dans une version future… Je voudrais bien pour la prochaine, mais cette semaine je suis aux US, je sais pas combien de temps j’aurai pour m’occuper de la blogosphère… 🙁

      • de toute façon, une par semaine serai trop fréquent, une ou deux par mois semble être un bon rythme… il y a le temps…

  • La photo d’el padawan est vraiment bonne.
    Seul le bruit est relativement présent comme il le décrit dans sa procédure.
    Sinon elle est vraiment juste. bravo!

    Un autre logiciel gourmand en ressources c’est the gimp.
    Perso j’ai un quad core et 16Go de Ram et il est lent dans l’execution de tâches gourmandes.

    Dommage car lui aussi est puissant et complet.

    A qui le tour pour la prochaine photo à post traiter?

  • C’est intéressant comme expérience, en plus de comparer différents programmes, ça montre bien que le développement permet de faire des choses très différentes à partir d’une même image de base.
    Vous avez fait des choix pour faire ressortir des choses différentes. Yann et el padawan sont restés dans la douceur et la luminosité alors qu’Ary a voulu faire ressortir les contrastes et couleurs de l’insecte. Au final je trouve intéressant les contrastes d’Ary sur les ailes mais par rapport aux autres le corps est très foncé. Je trouve un peu dommage que l’augmentation des contrastes ait renforcé la bande noire et les imperfections du support.
    Je pense pas vraiment qu’avec ce genre d’expérience on peut dire que tel programme est meilleur qu’un autre parce que vos images résultent de choix et peut-être qu’avec un autre programme Yann aurait fait une image très semblable à celle qu’il a proposée avec Lightroom.
    En tout cas merci pour ces étapes de développement, je sens que je vais utiliser quelques astuces dans mes prochains développements ;).

    • Bonjour Mélanie et merci pour ton passage et ton commentaire. En effet avec un autre logiciel j’aurais probablement tenté d’arriver à ce résultat Seule limite les capacités du logiciel.
      Si tu le souhaites tu peux participer à cette rubrique. Les femmes sont appréciées!

      • Merci pour ta proposition Yann, mais en ce moment je n’ai vraiment pas le temps… Ceci dit suis bien moins expérimentée que vous autres mais je veux bien essayer une prochaine fois 😉

    • Oui, je pense que tu as raison Mélanie, pas vraiment possible de dire qu’un logiciel est meilleur qu’un autre, mais ceci dit on peut dire que ces 3 logiciels permettent de faire de jolies choses. Ensuite chacun trouvera son bonheur et se habitudes dans tel ou tel programme.

  • Si le raw est toujours disponible je veux tenter le développement avec AfterShot Pro (ex Bibble5), l’autre logiciel de développement disponible sous linux.

  • J’aime bien cette approche bien moins péremptoire que celle de DushMoll.
    Sur ces différents exemples on peut déjà constater que dans le développement d’une image il y a une interprétation personnelle. Les différents logiciels (interfaces) peuvent déjà plus ou moins faciliter cette interprétation.
    Serait-il possible d’avoir le (un) fichier raw disponible en téléchargement afin d’obtenir des contributions (en nombre) avec des flux différents. La comparaison serait bien plus exhaustive.
    L’un des problèmes des logiciels libres ne se trouve-t-l pas dans le manque de littérature en langue Française ?

    • Bonjour Stan et merci de passer sur mon blog et de commenter l’article. Via quel outil post traite tu tes photos?

      l’intérêt étant de comparer les possibilités de différents outils.

      Cela dit même si tu utilises un outil déjà présenté on s’intéressera à ta réflexion et à ta méthodologie 🙂

      Je te file le RAW ce soir si j’y pense 😉

      salut Stan

      • Merci de cette réponse,

        Ben justement « je sais pas » 😉

        J’avais investi dans « Lightzone » de Lightcraft mais l’achat d’un K5 de Pentax et la disparition de l’entreprise on fait capoter l’affaire, pour cause de profil absent (Il semble que le projet renaisse).

        Je teste (J’ai testé)
        * « Rawtherapee », mais les résultats ne me conviennent pas, j’attribue cela à un manque de maîtrise du flux, car j’ai un collègue (photographe accompli) qui obtient des résultats satisfaisants.
        * « Photivo », je suis sous Korora (Fedora) je n’arrive pas à compiler certaines mises à jour.
        * « Digikam » j’ai un problème avec son interface.
        * « Aftershot » (ex Bible) je le teste depuis 2 jours il m’en reste 28. Pour le moment je ne suis pas satisfait du résultat. J’obtiens pratiquement le même résultat que Rawtherapee.
        * « Lightroom 5 » pour le moment il refuse de fonctionner sous Wine (Il demande un windows 7 ou plus (sic)) .
        * « Darktable » me fourni les meilleurs résultats actuellement, mais avec une correction spécifique d’une dominante rouge, et une netteté peut-être exagérée.

        D’ou une comparaison avec d’autre flux et d’autre format raw (je shoote en DNG) peut enrichir notre réflexion.

        A bientôt.

  • Intéressante démarche. Je serais éventuellement intéressé pour fournir aussi mes essais de post traitement (normalement il doit y avoir mon mail dans les infos du commentaires).

    Si vous avez également en projet d’autre article de ce genre, je suis intéressé pour y participer.

    Pour Répondre à Stan :

    Je ne sais pas si tu es au courant, mais Lightzone est devenu libre et le développement a repris depuis quelques mois.

    Personnellement je post-traite principalement avec Nikon Capture NX 2 (donc je pourrais proposer quelque chose pour cette image) que j’utilise dans une machine virtuelle virtualbox sous linux.

    Sinon, je teste aussi de temps en temps différents autres softs :

    – Lightzone qui est très prometteur, assez intéressant et plutôt intuitif (moins que Capture NX cependant)

    – Darktable que je trouve un peu complexe mais plein de possibilités (et qui propose plus d’outil de retouche locale avec la dernière version 1.4)

    – Digikam à qui il manque pas mal de chose niveau développement (aperçus instantanés, outils de masques retouche locale), mais qui comme catalogueurs d’images est plutôt une tuerie (dans le bon sens du terme)

    – AfterShot (ex Bibble) qui est à saluer dans le sens où Corel à poursuivi le support de Linux et dont Adobe (et Nikon ?) devrait peut être s’inspirer sur ce point.

    – Lightroom 4 auquel j’ai aussi du mal à me faire et aussi moins intuitif que Capture NX et dont je n’aime pas trop l’impossibilité de juste ouvrir des images déjà présentes sur le disque dur sans passer par une phase d’importation.

    • Hey salut et merci pour ton commentaire!
      Je t’ai envoyé le fichier RAW pour que tu essaies et je pense que l’on te mettra dans la boucle des prochains post traitements. Avec Ary on a un peu ralentit le rythme mais il faudrait que l’on relance un peu tout ca!

      Si tu as également un RAW à proposer cela peut être une bonne idée!

      Au plaisir de te lire

      Salut

      • « Avec Ary on a un peu ralentit le rythme » joli euphémisme ! 😉
        c’est vrai qu’il faudrait qu’on s’y remette, c’était sympa comme projet.
        bienvenu photonoxx et bravo pour ton développement, super resultat.
        très sympas ce lightzone, je ne connaissait pas, faudrait que je teste aussi.

    • Au final, je trouve Lightzone très performant.
      Le résultat est bon et l’image fidèle à ce que mon oeil voyait.

      Lightzone ne semble pas être non plus une usine à Gaz et la suite logique des actions à réaliser semble être cohérente.

      Toutefois, je suis étonné de voir que du recadres à la fin.
      Typiquement tu essayes tout le long de supprimer du bruit numérique dans la bande sombre alors qu’à la fin tu en coupes une partie.

      Je pense qu’un bon cadrage dès le départ te permet de te concentrer sur ton sujet.

      Pour ton cadrage presque carré je trouve dommage de couper la queue et de laisser un espace important devant le sujet mais ce résultat doit te parler à toi et c’est ce qui compte 🙂

      En tous les cas bravo pour ton post traitement et merci pour avoir joué le jeu ^^

      A très vite ^^

      • Le recadrage à la fin me vient je pense de la pratique de Capture NX, parce que si on désactive ou change un recadrage ou redressement fait au début, les masques ne sont pas repositionnés sur les zones où ils ont été définis (et c’est un problème assez gênant je trouve). Donc j’ai pris l’habitude de faire cela, mais de façon général cependant, je me contente du cadrage que j’ai fait à la prise de vue, donc je recadre peu en fait. 😉

        Après, la réduction de bruit aurait du de toute façon être faite, car si sa présence était la plus forte dans la bande sombre, le bruit reste présent un peu partout et comme l’a dit Ary dans les commentaires, garder un peu de cette bande sombre ne me déplaisait pas. Au demeurant, je ne pense pas que le recadrage m’aurait épargné tant de temps que cela.

        L’avantage est que si je change d’opinion sur le cadrage (ça peut arriver), le traitement est déjà fait.

        Pour la queue, je peux comprendre, mais garder la queue faisait pour moi une composition un peu trop centrée sur l’arrière de l’insecte et du coup un peu trop de vide sur la gauche. Mais il faudrait peut être que je fasse d’autres essais.

        A postériori, je dirais que le principal problème du traitement à mes yeux est une accentuation un peu trop voyante, il faudra que je pense à y aller moins fort.

      • Yep je comprends mieux 🙂

        Perso je crop souvent pas pour supprimer des éléments mais pour aller chercher des détails (Macrophoto par exemple)

        Je comprends également ton cadrage non centré ^^

        Il y a Stansz qui vient d’ajouter son post traitement sous Darktable.

        Salut Nicolas

  • Très bon article, j’avais beaucoup aimé le premier épisode avec la chouette, et j’apprécie l’élargissement du panel.

    Je trouve que les deux meilleurs résultats ici sont obtenus avec lightroom et rawtherapee.

    Je suis déçu des résultats obtenus avec Darktable, que j’adore et que j’utilise depuis plus de 6 mois (je suis sous linux et rawtherapee ne fait pas de traitement en séries…)

    J’aimerai essayer mon propre traitement sous darktable. Où puis-je trouver le fichiers .nef?

      • Voilà,

        Je t’ai renvoyé mon export final et deux captures d’écran avec la liste de mes traitements à gauche. J’ai l’impression que la différence se joue sur l’anti-bruit (non-local) et le traitement des couleurs (j’ai pas touché les couleurs).

        Merci par avance pour ton éventuelle comparaison avec les deux autres darktable! 🙂

  • Merci Aurélien d’avoir joué le jeu sous Darktable!
    J’aime bien ton traitement que je trouve homogene.
    Les couleurs de l’insecte sont fideles et la compo est bonne même si on perd le bout de la queue.
    Le niveau de détails est bien malgré le fait que tu ais bien gommé le bruit numérique.
    Les 3 traitements Darktables sont différents et c’est l’intérêt de la mission, de mettre en avant des idées de post traitements avec des outils et compétences différents.

    Les petits points négatifs à mon humble avis sont le mini halo lumineux qui entour l’insecte et qui attire mon regard et le gris ambiant du traitement qui assombrit la photo.

    Je n’hésiterais pas à te soliciter pour d’autres traitements 🙂

    Salut Aurélien

Laisser un commentaire